La MRC de Maria-Chapdelaine emprunte son nom au fameux roman Maria Chapdelaine de l’écrivain Louis-Hémon, qui séjourna sur le territoire au début du XXe siècle et dont il s’inspira pour écrire cette œuvre reconnue mondialement.

Son territoire est situé au nord-ouest du Lac-Saint-Jean, et couvre une superficie presque aussi grande que celle de la Suisse (40 000 km2), ce qui la situe au cinquième rang en importance au Québec. Du point de vue biophysique, la MRC se caractérise par de grands espaces forestiers et agricoles de même qu’un réseau hydrographique imposant, notamment composé des grandes rivières du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de plus de 8 000 lacs.

La population de la MRC de Maria-Chapdelaine d’environ 25 000 habitants se concentre au sud du territoire dans les deux villes et les dix municipalités rurales qui forment son milieu municipalisé. La MRC couvre aussi un immense territoire forestier, communément appelé territoires non organisés (TNO). Ce second ensemble composant la MRC appartient au domaine public.

Dans le but de dessiner un futur commun enviable, s’appuyant sur des valeurs communes, le conseil de la MRC s’est doté d’une vision stratégique en accord avec sa mission et ses compétences. Le personnel de la MRC et plusieurs membres de la collectivité ont été interpelés lors de cet exercice de vision.

Maria-Chapdelaine est une communauté attractive et outillée, qui s’appuie sur ses ressources naturelles et son dynamisme entrepreneurial, pour assurer son développement de façon durable.

Au nom de tous les maires et de toute la collectivité de Maria-Chapdelaine, une bonne visite.

Luc Simard
Préfet